Accueil > Informatique, Réseau > Changement de routeur: Linksys E4200 – Partie 1

Changement de routeur: Linksys E4200 – Partie 1


Ca y est mon nouveau routeur Linksys E4200 vient d’arriver.
Il va venir remplacer mon précédent routeur, le fameux Linksys WRT54G.

WRT54G
WRT54G

Cela fait maintenant 6 ans que j’utilise le WRT54G et le moins que l’on puisse dire c’est que ce routeur est une vrai petite merveille.
La particularité de ce routeur est liée à son firmware sous license GNU GPL, qui a très rapidement était repris et modifié, par la communauté du libre.
De très nombreux firmwares alternatifs ont donc vu le jour, parmi lesquels, OpenWrtDD-WRT ou encore Tomato.
Après en avoir essayé plusieurs, je suis finalement devenu un fidèle utilisateur de Tomato firmware.
Par rapport à la version officielle du firmware, Tomato apporte de nombreuses nouveautés, avec au programme une interface en AJAX avec des graphes de type SVG, la possibilité de « réveiller » les équipements de votre réseau local grâce à la fonction Wake On LAN (WoL), des fonctions poussées de gestion de Qualité de Service (QoS), un scheduler permettant de programmer l’activation / désactivation du WiFi, et bien d’autres fonctions plus poussées !

Tomato Firmware: suivi de la bande passante

Tomato Firmware: suivi de la bande passante

Alors pourquoi changer de routeur ?

Depuis maintenant un an, le nombre d’appareils connectés en WiFi à mon domicile commence à sérieusement augmenter: PC portable, PSP, 2 smartphones et très prochainement une tablette ASUS EeePad Transformer !
De plus, suite à mon dernier déménagement, la couverture en WiFi de la maison est insuffisante. Par exemple, impossible de se connecter, depuis le sous sol, le jardin, et à l’étage la réception est très mauvaise.
Bref, je souhaite donc remplacer mon routeur, par un modèle offrant un meilleur débit et une meilleure portée de signal.

Mon choix c’est donc porté sur le Linksys E4200.

Linksys E4200
Linksys E4200

Le choix de la marque n’a pas était trop difficile: en 6 ans le WRT54G ne m’a jamais fait défaut, malgré les très nombreux flashage et bidouillage effectués.
Je suis donc resté fidèle à la marque.
Quand au choix du modèle, le E4200 est arrivé en tête de nombreux comparatifs de routeurs WiFi sur le Net et pour ne rien gâcher son design est plutôt sympa. Ce dernier point sera d’ailleurs primordial pour le WAF 😉 !
Enfin, on peut trouver ce modèle aux alentours de 135€  sur le Net.

Coté specs, ce modèle gère le WiFi N, intègre un switch 4 ports en Gigabit et possède un port USB, permettant au choix, le partage d’une imprimante ou de fichiers si un disque dur ou une clé USB est connecté.
Dans ce cas, le routeur pourra faire office de serveur FTP, de NAS (partage SAMBA) ou encore de serveur Multimédia via le protocole UPnP.
Malheureusement, coté performance les débits offerts par ces fonctionnalités de partage de fichiers sont très passable, c’est donc une fonctionnalité que je n’utiliserai pas.

En revanche, je profiterai du switch 4 ports Gb intégré pour remplacer mon switch DLink actuel… ça sera toujours un appareil en moins consommant 24/7.

Linksys E4200
Linksys E4200

Le E4200 est un modèle Dual Band, c’est à dire qu’il émet un signal radio sur 2 fréquences à savoir 2.4GHz et 5GHz.
La fréquence 2.4GHz est celle utilisée jusqu’à présent par les normes Wifi b et g ainsi que par les équipement Wifi n de 1ère génération.
La fréquence 5GHz a l’avantage de ne pas être perturbée par les ondes des réseaux de téléphonie mobiles ou par le bluetooth et permettra donc d’obtenir un meilleur débit théorique, si vos périphériques sont compatibles.
Petite particularité de ce modèle, il peut émettre simultanément sur ces 2fréquences.
Le E4200 permet donc d’offrir 2 points d’accès WiFi distincts, voire un 3ème si le compte WiFi invité est activé.
Ce HotSpot pour invité offre une simple connexion internet sans accès possible à vos autres équipements connectés.

Le WiFi N offre un débit théorique de 150Mb/s soit environ 18.5Mo/s.
Le E4200 possède 6 antennes distinctes, 3 étant dédiées à la fréquence des 2.4GHz, les 3 autres à celle de 5GHz.
Avec sa configuration MIMO, le routeur permet d’agréger le débit théorique des 3 antennes dédiées à la fréquence sélectionnée, afin d’atteindre un débit théorique maximal de 450Mb/s (55Mo/s) !
Seulement pour bénéficier d’un tel débit, vos équipements WiFi ont besoin de posséder 3 antennes, ce qui n’est malheureusement pas mon cas 😦
Autre aspect intéressant, ce routeur possède un système de contrôle parental, qui va permettre de configurer pour chaque équipement connecté – dans la limite de 5 – les protocoles autorisés, ainsi que les plages horaires de connexion à internet.

Maintenant que les présentations sont faites, commençons par le déballage du modem.
Mais pour cela il faudra attendre le prochain post…

La suite très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :